21 février 2010

Celle qui se faisait soigner...

deprimeParce que je suis malade... je ne peux le nier plus longtemps...
Et cette maladie est couramment nommée dépression. Les symptômes sont clairs : manque d'appétit, comportement versatile, des larmes, des crises de rire, un peu de parano, besoin de silence et de calme, besoin de sommeil, mais nuits entrecoupées de réveils ponctuels, fatigue morale et physique, envie de meurtres, envie de câlins...
Ce qui est étonnant c'est qu'à contrario je ne suis pas stressée... non juste en perte d'équilibre !
Alors comme je suis consciente de tout cela et que je m'énerve moi même au plus haut point ben j'ai demandé de l'aide ; j'ai décroché mon téléphone et fait appel à un professionnel. Quelqu'un de neutre, quelqu'un que je n'ai pas encore usé de mes problèmes routiniers... Et franchement pour le moment ça va... cette aide je veux dire parce que tout le reste... mes pauvres... Il est temps d'en finir...
Faut as aller bien loin pour comprendre que mon soucis se situe toujours au niveau professionnel de ma vie, parce que cela continue à prendre tout mon temps et à pourrir tout le reste...
Sauf que là, trop c'est trop... En mon âme et conscience j'avais décidé de faire un nouvel effort pour mon travail. Un mois à peine le constat est moche. Je me suis faite avoir d'une façon tellement énorme que je ne peux plus supporter que cela reste sans réaction de ma part! Mon rapport à mon travail est tellement charnel et entier que j'ai oublié que je n'étais qu'un pion... sauf que le pion il a compris qu'il se faisait manipuler...enfin...
Vous me direz qu'il était temps, alors demain, pas de menace, pas de crise pas de larme... demain je fais machine arrière et je pose mes limites !

Posté par faustine916 à 17:21 - - Commentaires [2] - Permalien [#]


Commentaires sur Celle qui se faisait soigner...

    Il paraît qu'être consciente, c'est un pas vers la guérison.

    J't'envoie du courage
    Bises

    Posté par Nhan_hien, 21 février 2010 à 20:00 | | Répondre
  • Merci merci, du courage il en faudra et rester consciente il faudra aussi !
    Biz à toi!

    Posté par Faustine, 24 février 2010 à 19:38 | | Répondre
Nouveau commentaire